03.01.2016

Le polyuréthane, un plastique idéal pour le médical

THIEME_Design et ergonomie

 

Dans le domaine médical, il est accordé de plus en plus d’importance à l’aspect esthétique des appareils. Ceci est particulièrement vrai pour le dernier hémodialyseur d’un fabricant leader de son marché. Le châssis très design de cette machine a été réalisé en polyuréthane (PUR) par Thieme, une société allemande implantée en France par le bais de sa filiale basée au sud de Strasbourg et spécialisée dans la fabrication de pièces techniques et d’aspect en polyuréthane.

 

Les appareils de dialyse sont utilisés dans le traitement des maladies chroniques du rein. Le sang est pompé depuis le bras du patient. Il est débarrassé de toutes les substances toxiques issues du métabolisme et de l’excédent d’eau des cellules, pour ensuite être réinjecté au patient. Ce traitement est long : en règle générale, un patient est relié à l’appareil de dialyse pendant près de quatre heures et ceci à raison de trois fois par semaine. Il est donc important de créer une atmosphère la plus agréable possible dans de tels moments. Le client a donc souhaité que son nouvel appareil de dialyse soit doté d’un design compact et élégant. Pour répondre aux exigen-ces esthétiques et techniques du client, Thieme a donc proposé de réaliser un châssis en polyuréthane compact.

 

 

Un matériau idéal pour le médical

 
Le polyuréthane (PUR) est un matériau particulièrement bien adapté au milieu médical. De faible poids et facile d’entretien pour une hygiène parfaite, ce matériau permet une grande liberté des formes. Très peu sensible à la déformation, cette matière dispose de bonnes propriétés en terme d’isolation phonique. Une bonne résistance aux chocs est également un critère des plus importants pour ce type d’application, du fait de l’utilisation intensive de ces appareils dans les hôpitaux et les centres de dialyse.

 

A cela il faut ajouter le prix avantageux du polyuréthane : d’une part grâce à l’intégration des fonctions tels que des inserts ou des éléments de fixation lors du moulage, ce qui réduit sensiblement le coût du montage final, d’autre part grâce aux faibles coûts de l’outillage. En effet, par rapport à d’autres technologies, la fabrication de pièces en polyuréthane ne nécessite qu’une faible pression dans le moule et permet l’utilisation d’outillages en aluminium au lieu de moules en acier. Les séries dans le médical se situant le plus souvent dans une fourchette de 100 à 1000 pièces par an, l’utilisation de moules en aluminium permet de réduire l’impact de l’amortissement d’un outillage sur le prix du produit fini.

 

Le polyuréthane offre également l’avantage de pouvoir mouler de très grandes pièces, ce qui par rapport à d’autres matériaux et technologies impacte de manière positive les coûts de fabrication. Bernard Schuler, responsable de projets de Thieme souligne d’ailleurs : « Le polyuréthane est particulièrement bien adapté pour la réalisation de géométries complexes qui intégrent des fonctions dès le moulage Le procédé de moulage du polyuréthane est moins contraignant que l’injection thermoplastique. En effet, malgré de fortes variations d’épaisseur (de 4 à 10 mm), les surfaces de cet appareil de dialyse ne présentent pas de retassures si bien que des nervures de renfort, ou d’autres pièces fonctionnelles peuvent être aisément intégrées dans la pièce sans que des défauts d’aspect n’apparaissent sur les surfaces visibles.

 

Le design qui autrefois n’était qu’un critère de choix secondaire, est aujourd’hui un facteur concurrentiel important. C’est une motivation supplémentaire pour les bureaux d’étude et les designers que de tirer profit de toutes les possibilités du polyuréthane."

plus d'informations

Fichiers

Des informations complémentaires pourront être téléchargées ci-dessous:

sous contenu

Implantations

THIEME S.A.S.
Rue Sébastien Brant
Parc d’Innovation
Strasbourg Technopole
67400 Illkirch Graffenstaden

Tél. +33 (0)388 55 27 00
Fax +33 (0)388 67 33 13
france@thieme.eu